LES MEILLEURS SPECTACLES DU FESTIVAL, LE BOUCHE À OREILLE

Mon Olympe : Juste et revigorant

21 juillet 2018, Dans: Meilleur avignon 2018
0

Aujourd’hui, « en matière de féminisme, l’urgence n’est pas tant de se réveiller mais de ne pas s’endormir ». Impossible de s’endormir lors ce huis clos nocturne tonitruant au cours duquel les 5 comédiennes étalent leurs convictions et leurs doutes dans leur pratique du féminisme.

Par Cécile Burlat et Thomas Seguin – Cinq étudiantes ont créé un groupe de parole féministe depuis 9 mois. Leur soirée, qui se transformera en nuit, se déroule dans un jardin public : Faut-il utiliser le terme « féministe »? Peut-on être féministe en 2018 en France ? Quel combat est à mener en premier ? Avec quelle méthode ? Chacune avec son parcours, ses origines, ses petites contradictions également rappelle au public que le féminisme demeure un combat.

Le spectateur est confronté à tous les sujets, des agressions du quotidien à la lesbophobie en passant par les stéréotypes éducatifs… avec un ton et un propos actualisés, générationnels.

La mise en scène parvient à enfermer le public avec elles pour lui permettre de regarder ces échanges par le petit trou de la serrure. Le spectacle libère les énergies par des chorégraphies qui rythment débats collectifs et monologues plus intimes, colère et réflexion.

Le propos est très juste, jamais péremptoire, politique sans être dogmatique, grâce à des personnages que leurs paradoxes éloignent de toute caricature.

L’ombre d’Olympe de Gouges, figure tutélaire du féminisme, plane sur ce spectacle. Les comédiennes partagent leur Olympe et chacun repartira avec son Olympe.

NOTRE AVIS – Ce spectacle remet en perspective le féminisme pour les jeunes générations. La mise en scène explosive, les dialogues profonds et drôles soutiennent une réflexion actualisée du sujet. Revigorant pour les militants et militantes de longue date, édifiant pour les plus jeunes ou les plus éloignés de ce combat, ce spectacle séduit également par son dynamisme, sa fraîcheur et son rythme.

Mon Olympe, mis en scène par Gabrielle Chalmont, par la cie Les Mille Printemps, du 05 au 29 juillet 2018, à 22h05,  au Théâtre des Corps Saints (04.90.16.07.50). Relâche les 11, 18 et 25 juillet.

Soyez le premier à laisser un commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE