LES MEILLEURS SPECTACLES DU FESTIVAL, LE BOUCHE À OREILLE

Lysistrata, joyeuse farce antique

19 juillet 2018, Dans: Meilleur avignon 2018
1

Des femmes qui défient leurs hommes belliqueux en les forçant à l’abstinence : voilà le propos bien étonnant de la farce d’Aristophane. La troupe de la Strada en fait un spectacle divertissant et joyeux, modernisé, bien loin de tout enjeu politique.

Par Emmanuel Bouclon – Lors de la guerre du Péloponnèse, Aristophane, en 411 avant JC, imagine cette fable politique : Menées par Lysistrata, les femmes qui ont trop perdu de fils à la guerre et ne voient plus leurs maris, décident de ne plus se donner aux hommes tant qu’ils ne signeront pas la paix. D’abord convaincus que les dames céderont rapidement à leurs assauts, les combattants se retrouvent bien vite en manque de plaisir sexuel et hésitent à se rendre aux volontés de leurs femmes.

Le texte d’Aristophane nous offre un comique simple, grivois et bouffon. Pas de grandes intrigues ou de finesses de mots, mais simplement des scènes enlevées et un travail de chœur efficace.

La compagnie La Strada s’est bien emparée de ce propos et en propose une interprétation – en partie contemporaine – assez convaincante même si elle gomme le côté politique.

C’est rythmé et joyeux. Les acteurs semblent s’en donner à cœur joie, inventer peut-être de nouvelles trouvailles, et c’est assez communicatif avouons-le. Bref, on rit de bon cœur.

Les interprètes sont parfois inégaux mais tous les rôles féminins sont parfaitement maîtrisés et l’ensemble ne lâche jamais rien à l’ennui. On prend un vrai plaisir à voir virevolter les comédiens qui nous offrent un divertissement heureux, d’ailleurs plus quand ils restent proches du texte que quand ils modernisent le propos, parfois un peu maladroitement.

NOTRE AVISLysistrata permet de passer une joyeuse soirée, de rire simplement et souvent, à partir d’un texte classique du théâtre grec : c’est un mérite certain. On ne s’y ennuie pas et c’est donc bien ainsi.

Lysistrata, d’Aristophane, par la Cie La Strada, du 05 au 29 juillet 2018 à 20h45 à l’Atelier (04.90.16.94.31). Relâche les 10, 17 et 24 juillet.

Soyez le premier à laisser un commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE