LES MEILLEURS SPECTACLES DU FESTIVAL, LE BOUCHE À OREILLE

Love and Money : bijou d’humour noir

16 juillet 2018, Dans: Meilleur avignon 2018
0

Quand l’argent envahit toute la vie, amour et bienveillance disparaissent rapidement. Love and Money nous raconte ce mouvement avec une force rare et un humour féroce. Une pièce aussi drôle que politique.

Par Emmanuel Bouclon – Un couple qui ne supporte pas la tombe voisine de celle de leur fille, l’histoire d’un homme qui achève le suicide de sa femme pour cause de dettes, une femme éclaboussée par un homme poignardé sur Oxford Street.. autant de scènes drôles et noires à la fois, où l’argent prend le pas sur l’humanité et l’amour. Autant de scènes d’apparence étrangères les unes aux autres qui dessinent, dans le désordre, l’histoire d’amour de Jess et Alex, salie par la recherche de respectabilité et de biens matériels.

Le texte de Dennis Kelly allie avec un brio et une fluidité rares traits d’humour et de désespoir, satire sociale et dénonciation d’un système à la dérive qui détruit hommes et femmes :

bref, un petit diamant british d’humour et de naturalisme, qui oscillerait entre les Monty Python et Ken Loach, entre absurde et théâtre-documentaire.

La Cie (T)rêves, avec l’énergie folle de la jeunesse, a parfaitement réussi son pari entre montant ce spectacle avec une mise en scène très efficace qui alterne entre des tranches de vie et un travail de chœur extrêmement riche. On bascule en un instant du rire au malaise, de l’hilarité et à la colère. Les acteurs sont justes dans tous les registres et donnent le rythme enlevé qu’exige cette pièce.

NOTRE AVIS – Pour une 1ère création, la Cie (T)rêves réussit un coup de maître. Portés par un texte exceptionnel et une fougue étonnante, ces jeunes acteurs nous font sacrément rire et nous appelle avec vigueur à essayer de devenir humain et à penser autrement le rapport de notre société à l’argent.

Love and Money, de Dennis Kelly, par la Cie (T)reves, du 06 au 29 juillet 2018 au Théâtre Transversal (04.90.86.17.12). Relâches les mercredis. 

Soyez le premier à laisser un commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE