LES MEILLEURS SPECTACLES DU FESTIVAL, LE BOUCHE À OREILLE

Moment d’angoisse chez les riches : Mordant et décapant

14 juillet 2018, Dans: Meilleur avignon 2018
0

Moment d’angoisse chez les riches propose de joyeux portraits au vitriol de nos contemporains… des années 30. Porté par une forme simple et originale, qui associe Beat Box¹ et théâtre, on se laisse conduire avec plaisir dans l’intérieur d’un petit-bourgeois, l’utérus d’une femme enceinte ou l’enceinte d’un meeting politique : autant de petits contrepoints de notre société.

Par Emmanuel Bouclon – Deux fœtus jumeaux qui hésitent à sortir du ventre maternel, M. Wendriner qui reçoit à dîner, un dictateur en plein discours : Autant de personnages dont le satiriste allemand Kurt Tucholsky dresse le portrait, la caricature d’une plume acide et pince-sans-rire.

Henri Botte a décidé de faire vivre sur scène ces textes peu connus d’un auteur juif et socialiste des années 1930. C’est la 1ère découverte de ce spectacles : ces portraits affûtés, qui ont la vigueur de ceux d’un Léon Bloy de l’autre bord, constituent de petits morceaux littéraires jubilatoires. Dénonçant la médiocrité des petits-bourgeois (dirait-on les bobos ou les classes moyennes  aujourd’hui ?), des peurs-la-vie, des fascistes, ils sont aussi de petits miroirs de ce que nous vivons aujourd’hui.

Les scènes de vie s’enchaînent ainsi, on rit jaune pris par le tourbillon de bêtises de certains de nos congénères, on se laisse prendre par le rythme des scènes et des transitions.

Le metteur en scène a choisi d’associer une comédienne et une beat boxeuse pour créer cet univers et cette alchimie étonnante.Le duo fonctionne à merveille. Il est encore plus convaincant quant la beat boxeuse, Lexie T, dialogue sans micro, ni amplification avec sa partenaire : elle nous embarque dans le nettoyage de tout un appartement, avec les seuls sons du beat box, qui nous captive et met parfaitement en relief le discours de son petit-bourgeois de mari.

On regrettera d’ailleurs que les voix, entre autres de la magnifique comédienne, soient peut-être trop souvent amplifiées comme les sons du beat box. On en perd presque le fil du discours dans une scène ou deux et on redécouvre avec plaisir le son des voix naturelles.

NOTRE AVIS – Un spectacle rythmé et joyeux qui a le grand mérite de nous faire découvrir ces merveilleux textes à l’acide de Kurt Tucholsky. On en sort aussi convaincu que l’association du beat box aux formes théâtrales a de l’avenir.

Moment d’angoisse chez les Riches, textes de Kurt Tucholsky, par la cie Lolium, du 06 au 29 juillet 2018 à 13h00 à la Bourse du travail CGT (06.08.88.56.00). Relâche les 09, 16 et 23 juillet.

 

On profite de cette chronique pour souligner le rôle assez particulier de la Bourse du travail CGT qui met à disposition, pour une somme extrêmement modique, des salles pour des compagnies qui osent des thèmes ou des formes différentes.

¹ Le Beat Box, pour nos amis théâtreux moins habitués de l’univers des salles de rap, est un art où l’interprète crée des sons et des rythmes uniquement issus du travail de sa bouche. Des championnats de battle sont régulièrement organisés : C’est toujours fascinant.

 

 

Soyez le premier à laisser un commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE