LES MEILLEURS SPECTACLES DU FESTIVAL, LE BOUCHE À OREILLE

Après le « off », le « out »!

23 juillet 2017, Dans: COULISSES
0

Si vous flânez par les rues de la cité des papes, vous tomberez peut-être dessus. Au 19 rue de la Banasterie, on trouve une petite salle qui propose deux tours de chant et se réclame du « out ».

Vous ne la trouverez pas dans le catalogue du « off » et nous ne l’avons pas encore fréquentée. Mais, elle n’est pas la seule à exister dans cette constellation du festival – même si elle semble la seule à le revendiquer – .

On ne compte plus les scènes jouées à la sauvage, les lectures entre deux portes, les pièces dans un salon qui sont proposées pour 1,2 ou quelques jours. Et on ne parle pas tous les artistes de rue – clowns, jongleurs, musiciens… – qui divertissent les badauds dans les rues d’Avignon.

Avignon, c’est ça aussi. Ce fourmillement de représentations inattendues qui contribue au charme des ruelles et à l’effervescence permanente de la ville. La création, bonne ou mauvaise, n’a pas de cadre durant le festival.

Soyez le premier à laisser un commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE