LES MEILLEURS SPECTACLES DU FESTIVAL, LE BOUCHE À OREILLE

4. Vous pouvez m’écrire un petit poème ?

22 juillet 2017, Dans: COULISSES, LES CHRONIQUES DE GAEL
1

Par Gaël Dubreuil. Ceux qui empruntent la rue des teinturiers (et ils sont nombreux), n’ont pas manqué d’apercevoir l’étale d’Alexis le poète public. Belle rencontre ce matin avec cet auteur des rues.

Alexis a fait ses premières armes au festival Avignon en tant que chanteur, dans les rues et à l’espace Alya. Puis, muni d’une machine à écrire, poussé par des amis, il a commencé en 2011 à écrire des poèmes. D’abord toléré par la mairie d’Avignon, durant 5 ans il a bataillé avec la mairie pour obtenir une autorisation, il est aujourd’hui enregistré. Une reconnaissance et un plaisir pour lui de voir son travail de poète publique inscrit sur un papier officiel.

Alexis conçoit son métier avant tout comme un moment d’échange. Il se met clairement à disposition de la personne qui souhaite un poème. A la base d’un mot, d’une expression, d’une histoire ou même de rien, Alexis s’emploie à écrire sur mesure. Par habitude, il m’a affirmé que plus la demande était sincère plus le poème l’était et plus il était simple pour lui de l’écrire. « Je fais un peu de psychologie », m’a-t-il avoué en souriant.

A partir d’un mot, d’une histoire, ou même de rien, il écrit un poème à la demande.

Avec sa machine à écrire de reporter (magnifique modèle en passant), Alexis s’attelle à la tâche. Dix minutes, un quart d’heure ou le lendemain, selon les dispos du demandeur et celles d’Alexis, le poème est écrit. La participation est libre. Alexis ne garde aucune trace du poème partant du principe « qu’écrire pour les autres, c’est donner de sa personne. »

Les demandes sont insolites ou parfois mettent en lumière des histoires plus tragiques.

Les demandes sont aussi diverses que les personnes. Les histoires les plus difficiles à écrire ? Celles sur la mort sans aucune hésitation. Cette année par exemple, il a eu le cas de cette jeune femme dont le compagnon à la suite d’un accident est tombé dans un coma végétatif et qui désirait un poème pour accompagner son départ. Il a également eu la commande d’un écrit pour redonner goût à la vie d’un vieille dame. Dans les plus insolites, il y a ces personnes qui ont voulu célébrer « leur plan à trois ». Et puis, il y aussi les commandes de célébrités, mais là Alexis est resté plus évasif.

poète public avignon festival off marie lys

Si vous passez rue des teinturiers (et aller au festival d’Avignon sans le faire est une gageure ne serait-ce que pour prendre le pouls de l’ambiance), je vous invite grandement à vous arrêter sur son étale. Vous y trouverez de splendides carnets (qu’il fabrique lui-même avec des matériaux de récupération), mais surtout un amoureux de son métier, de la poésie et de ses mots qui voyagent et nous emmène avec eux.

Pour en savoir plus sur Alexis le poète des rues
Retrouver d’autres chroniques de Gaël dans son livre paru dernièrement Sur le front d’Avignon
Illustration de Marie-Lys présente sur le festival pour notre plus grand plaisir. Retrouvez son travail sur son site.

 

    • ALDOBRANDINI
    • 23 septembre 2017
    Répondre

    Your comment is awaiting moderation.

    Hommage mérité pour ce charmant poète mais le rédacteur de cet article ferait bien d’apprendre la grammaire la plus élémentaire. Son article est bourré de fautes grossières. Quand on publie on a le devoir de soigner sa langue!

Soyez le premier à laisser un commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE