LES MEILLEURS SPECTACLES DU FESTIVAL, LE BOUCHE À OREILLE

On a fort mal dormi : un récit d’humanité

18 juillet 2017, Dans: Meilleur Avignon 2017
0

On a fort mal dormi nous parle de ces hommes et ces femmes que nous croisons tous les jours mais dont nous ne savons pas grand-chose de la vie quotidienne : les SDF. Il nous convoque à cette rencontre âpre et dérangeante, mais parfois aussi drôle et lumineuse, toujours sincère.

Par Emmanuel Bouclon – Un comédien qui veut tenter de passer la nuit comme SDF, un psychiatre qui nous raconte ses patients, leurs parcours branlants et accidentés : les deux trames s’entrecroisent pour nous parler des gens à la rue et de ce que l’on peut comprendre de leur vie.

On a fort mal dormi raconte le centre de Nanterre au milieu des années 1980, centre de rétention autant que d’accueil de ceux qu’on appelait les clochards et qui se rendaient coupable du délit de vagabondage. Il s’appuie sur le livre Les Naufragés de Patrick Declerck qui fut en 2001 un véritable électrochoc pour ceux que la question intéressait. Le sans-domicile fixe n’était plus simplement un dégât collatéral de la crise, mais un individu qui bien souvent se démène dans les affres de la maladie psychiatrique, un handicapé de notre « normalité ». Un homme ou un femme qu’on peut haïr comme aimer.

Jean-Christophe Quenon est seul en scène pour tantôt nous faire récit de ces hommes et tantôt les jouer :

il donne par sa stature et sa voix, pudeur et force à ce spectacle coup de poing.

 

La sobriété du dispositif scénique comme de la mise en scène permet de parler avec justesse de ces exilés de notre société. Il nous donne à voir ces spectres qui nous font si peur : qui ne craint pas un jour d’en être ?

On regrettera simplement une création lumière qui laisse trop souvent le comédien dans la pénombre.

NOTRE AVIS – Un spectacle qui dérange, qui râpe et va nous chercher dans l’intime de nos craintes et de nos faiblesses mais sans violence ou grands effets. Une simplicité au service d’un sujet que l’on peut ignorer en tournant les yeux : alors, allons en entendre parler avec humanité et sincérité. Du théâtre qui parle de ce qu’enfouit notre société et qui la dérange, n’est-ce pas son premier rôle ?

On a fort mal dormi, par la cie Coup de Poker, Meilleurs spectacles festival d’Avignon off,  du 07 au 30 juillet 2017 (relâches les 10, 17 et 24 juillet) à 12h15, au théâtre des 2 Galeries.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE