LES MEILLEURS SPECTACLES, LE BOUCHE À OREILLE

Mange tes ronces, quelle poésie !

0

COUP DE CŒUR. Ah qu’il est chouette ce spectacle… Je crois que les grands comme moi ont autant aimé que les petits. Du théâtre d’ombre très très réussi !

Par Céline Balloy – Je me suis autant régalée à suivre cette histoire qu’à regarder les deux comédiennes-manipulatrices des figurines. Elles étaient à fond, à fond, à fond…

A l’aide de 3 rétroprojecteurs (souvenez-vous de vos cours au lycée) elles projettent sur le mur un décor dessiné et les silhouettes de leurs petits personnages.

Les deux comédiennes assurent la mise en scène et les voix, tandis que les bruitages et la musique sont réalisés en direct par un musicien (marcher dans les feuilles, le chien qui fait pipi, la cuiller dans le bol…).

Avec des petites languettes invisibles, les petits héros bougent sous nos yeux, et la magie s’opère…

Je n’ai pas perdu une miette des aventures de Léopold chez sa mamie Ronce, la reine de la soupe à l’ortie.

C’est l’histoire du petit Léopold qui vient passer quelques jours chez sa mamie Ronce. Une mamie un peu particulière, qui ne fait pas de bons gâteaux de mamie mais de la soupe aux orties…

Pas très affectueuse au premier coup d’œil, mamie Ronce va dévoiler petit à petit son bon fond. Mamie et petit fils vont apprendre à se connaître, se découvrir, pour former à la fin une belle équipe.

MON AVIS. Il y a beaucoup de fraîcheur et d’humour dans Mange tes ronces. Ce spectacle est comme le fabuleux album de jeunesse qu’on a épluché cinquante fois mais dont on ne se lasse pas. La poésie palpable d’un bout à l’autre nous émeut. Et l’on se prend d’affection pour cette histoire toute simple qui révèle un trait de notre société : la difficulté de tisser des liens entre grands parents et petits enfants quand la distance les sépare. Je vous recommande vivement ce spectacle.

Mange tes ronces, festival Avignon off, Cie Brigand Rouge/Boîte à Clous, au théâtre des Doms, 16h45

 

  1. Your comment is awaiting moderation.

    Orlando might be a good middle ground (and with the plethora of motel space we have here, it could be had pretty cheap I’d imagine). I have a fantastic Indian restaurant in mind if a meetup in Orlando would be more conducive. Either that or a great Ethiopian place as well. It could be a Scott fest!

  2. Your comment is awaiting moderation.

    I wish I had seen this last week! I was making puppy stockings for our dogs and embroidered their names on the back. I spent a lot of time scouring for free script fonts that I could use as a template for the embroidery that had clean lines that could easily be stitched without losing the “fanciness” … #2 would have been PERFECT!!Oh well, now I know for future embroidering adventures. Thanks for the fantastic insight 🙂

  3. Your comment is awaiting moderation.

    I really like the barbie color, bummer it didn't work out for you. I have a similar shade in OPI at home, let me see if I can track down the name for you!

  4. Your comment is awaiting moderation.

    “…..struggled unsucessfully to have this male heir…….”???????????? Poor Crown Princess Masako can’t “produce” a male heir unless her husband contributes the necessary chromosome – only a male can contribute a male chromosome. Surely even the Imperial Household Agency is aware of the rudiements of biology!!!!!

  5. Your comment is awaiting moderation.

    Smagi muzikike, zinot gal kaip vadinasi ?Pas manes irgi Dual coras, bei vaizduske lieviausia kokia gali but 8500gt.., prie to pacio apsimoka turbinti tokia ? Ir ar daug paturbinciau?

  6. Répondre

    Your comment is awaiting moderation.

    oÅ›mielÄ™ siÄ™ podważyć sens prÅeÅ‚oz¼enia iloÅ›ci sylab w napisach, bo akcentowanie. jak siÄ™ je czyta, to akcentu i tak nie sÅ‚ychać. sucz też mi siÄ™ kojarzy z rymujÄ…cymi ziomami, co innego zdzira, czy coÅ› w ten teseÅ„. inna sprawa że mnie to nie raziÅ‚o aż tak, tylko argumentacji nie kupujÄ™.

Soyez le premier à laisser un commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE