LES MEILLEURS SPECTACLES DU FESTIVAL, LE BOUCHE À OREILLE

JOUR 1 : Je fais confiance au bouche à oreille !

0

Voilà ! Je suis au festival d’Avignon off: j’ai mon appart intra muros (très très bien installée au demeurant !), j’ai ma carte pro, ma bible des spectacles, un sac qui se remplit à vue d’oeil de flyers distribuées dans la rue et un choix considérable…Allez ! C’est la fête, c’est jour de foot, je me laisse guider par un bouche à oreille. La dame qui me loge, habituée des spectacles, m’en conseille 4 :

  • Amok de Zweig au théâtre du Roi René.
  • Mon amour fou à l’Artéphile.
  • Foutue guerre à l’Espace Roseau.
  • Camille Claudel au théâtre du Roi René.

J’ai vu Amok ! J’avais déjà lu le texte, très bien, et je me laisse tenter par le petit macaron « Alexis Moncorgé » révélation masculine Molières 2016″. On me rappelle aussi que c’est le petit-fils de Jean Gabin. D’autres que moi ont eu cette même curiosité: 1er jour de festival, la grande salle est pleine au 3/4.

Je ne me fais aucun soucis pour ce spectacle. Je le classe dans « les pièces qui roulent ».

Le texte de Zweig est fort: l’histoire de cette dame de la haute société qui vient voir un jeune médecin pour ce faire avorter. Il refuse, il regrette. Il en devient fou, de rage, d’obsession, de regret et va tout faire, comme un aliéné, pour réparer son geste. C’est trop tard, elle a commis l’irréparable…

La mise en scène est sobre, plutôt classique mais efficace.

Et lui, seul en scène incarne les différents personnages. Il est jeune, sensible, touchant parfois et il tient la salle.

Amok c’est la valeur sûre et quand on démarre son festival.

Soyez le premier à laisser un commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE