LES MEILLEURS SPECTACLES DU FESTIVAL, LE BOUCHE À OREILLE

La Mémoire des Serpillères : petit bijou brut !

15 juillet 2015, Dans: Meilleurs spectacles 2015
0

Bienvenue dans un spectacle absurde, réaliste et drôle de Matei Visniec sur la décadence médiatique. Par la compagnie Umbral, les inévitables du off d’Avignon.


Par Emmanuel Bouclon – Allez voir La Mémoire des Serpillières, c’est accepter d’entrer dans un monde où deux armées de clowns se font la guerre avant de regarder la télé ensemble le soir, où les rats colonisent la terre et proposent de nettoyer tous nos gros mots, où un journaliste vomit et meurt de dégoût métaphysique. C’est découvrir un poétique cimetière des cons morts au combat, une bénédiction des armes sans arme, une demande en mariage entre deux tranchées…

Le monde médiatique ne tourne plus rond : il faut faire quelque chose !

 

Un monde à part, peut-être, mais une fable qui nous dit combien notre monde médiatisé ne tourne plus rond, combien le sensationnalisme a remplacé l’information, combien on s’égare loin du bonheur et de la concorde possibles.

la memoire des serpillères festival avignon off 2015

Une armée de clowns militaires au service d’un spectacle qui foisonne de drôleries.

Ce texte de Matei Visniec mis en clown par la Cie Umbral recèle de petits bijoux, dans un univers toujours sur le fil : onirique ou bien très cru… On ne sait plus. Une belle réflexion pour aujourd’hui en tout cas.

C’est une création. C’est un travail de troupe. C’est un petit bijou onirique.

 

MON AVIS. Il y a sans doute quelques petites faiblesses dans le jeu de certains de nos clowns militaires et des calages en cours, mais vous verrez un vrai travail de troupe, plein d’énergie, d’un foisonnement si réjouissant. Ce spectacle est, en effet, une création pour Avignon – quand nous l’avons vu ce n’était que la 8ème représentation – c’est assez rare au festival off, où sont plutôt produits des spectacles éprouvés, pour le signaler et l’encourager. On retrouve du coup la vigueur de toute création comme ses maladresses: n’est-on pas la pour ça ?

‘La Mémoire des Serpillères’, 12h15, Présence Pasteur, 04 32 74 18 54, duré 1h20. 

Soyez le premier à laisser un commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE