LES MEILLEURS SPECTACLES DU FESTIVAL, LE BOUCHE À OREILLE

Dom Juan, LA version qui arrache

12 juillet 2015, Dans: Meilleurs spectacles 2015
1

Coup de cœur pour ce spectacle. Moi aussi, j’ai été séduite par ce Dom Juan rock’n roll qui décoiffe et surprend. Tout public. 


Dom Juan de Luthringer festival Avignon off 2015 theatre Girasole

Magnifique numéro de séduction à travers les pas d’un tango entre Dom Juan, sa belle et son rival.

Par Céline Balloy – C’est une spirale électrique. Un truc qui fait bang bang et vous scotche. Dom Juan, comme un beau gosse des années 2000, chante son besoin d’être aimé à travers les Doors, les Rage against the machine, et se transforme le temps d’une chanson en Freddie Mercury des Queen.

Jamais reconnu par son père, il ère comme une âme en peine dans les salles de concert, un micro à la main, l’œil séducteur aux aguets, et la rage au ventre. Un appétit des femmes qui cache en réalité un manque d’amour paternel et de reconnaissance.

Il chante, il danse, il séduit tout ce qui bouge. C’est un charmeur. Dom Juan, une icône version moderne

Sganarelle, son fidèle à la guitare électrique, devient le témoin de ses frasques. Un Dom Juan sans cesse à l’affût d’une paire de jambes qui, malgré elles, se colleront à lui. Un Dom Juan qui attire encore et encore, jusqu’à se battre à pas de tango avec son rival pour s’accaparer la belle. Magnifique démonstration.

Une adaptation moderne à partir des textes de Molière, Hoffman, Pouchkine…

Il est comme ça, il attire, et les femmes de France (environ 100), d’Italie (800), d’Espagne (plus de 1300), et toutes les autres, témoignent sur écran géant de leur peine à s’être laissée prendre par Dom Juan, certaine avec un petite cadeau supplémentaire dans le ventre.

MON AVIS : Tout y est. C’est bien joué, la mise en scène est moderne, rythmée, l’humour est là, le texte est bon : une adaptation à partir des textes de Molière, Tirso de Molina, Da Ponte, Hoffman, Lenau, Pouchkine, Machiaval, et Christophe Luthringer le metteur en scène. Sans aucun doute possible ce Dom Juan moderne va plaire à tous les publics : ceux en quête de classiques qui changent, les plus jeunes qui découvrent le répertoire de Molière, les midinettes qui vont craquer – c’est sûr – et les amateurs de théâtre qui vont se régaler. A VOIR !

‘La colère de Dom Juan’, Théâtre Girasole, 04 90 89 82 63, 17h25, durée 1h20. Egalement par le même metteur en scène Christophe Luthringer, ‘Jeanne et Marguerite’ au Buffon, 14h50, 04 90 27 36 89

Soyez le premier à laisser un commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE