LES MEILLEURS SPECTACLES DU FESTIVAL, LE BOUCHE À OREILLE

La brique, quel morceau !

10 juillet 2014, Dans: Meilleurs spectacles 2014
1

Guy Alloucherie a une réputation qui dépasse le Nord-Pas-de-Calais. Alors, je me suis dit, il faut aller le voir pour plusieurs raisons : d’abord parce que moi aussi je suis une fille de ch’nord et ensuite parce que j’avais envie de savoir ce qu’il avait à dire à propos de cette brique.

Festival avignon off théâtre la brique

La brique nous raconte la vie de Guy. Il a grandi dans le Pas-de-Calais et il est devenu artiste. Sensible et drôle !

C’est l’histoire d’un gars, donc, qui s’appelle Guy. Il est fils de mineur, et il a grandi dans une cité ouvrière. Là-bas, les briques font partie du paysage, un paysage devenu banal pour les gens du pays, mais qui, il est vrai, a quelque chose de choquant pour les gens qui découvrent les villes du Nord-Pas-de-Calais pour la première fois : les briques sont partout ; des briques sur le mur, des briques pour construire la cheminée, des briques dans le caniveau, autour des portes.

Ce spectacle assimilé à une conférence, est ainsi le résumé de la vie de Guy, un garçon qui a grandi dans les corons. Le plus naturellement, il nous raconte ses souvenirs de jeunesse, des souvenirs emprunts de simplicité et de gaieté. Alors, pour nous faire partager tout ça, il nous montre quelques-unes de ses photos de famille. « Sur les photos, il y avait toujours un personnage ; prendre une photo de paysage, c’était gâcher de la pellicule ».

Il nous raconte tout, Guy : ses fêtes d’école, ses musiques préférées, son éducation. Ne pas se faire remarquer. Ne pas trop en dire non plus. Du coup, quand la mort emporte un proche, on ne sait pas comment lui dire au revoir. On ne se sait pas comment lui tenir la main.

Avec la fermeture des mines, les mineurs, ces héros, n’ont plus été des modèles pour la jeune génération. Les pères n’ont pas pu transmettre à leur fils l’envie d’aller au fond de la mine. Cette vie de mineur se décline désormais au passé. « Un jour, j’ai vu ma maison reproduite dans un musée. Ça fait un drôle d’effet de voir sa vie au musée ». 

Notre avis. Seul en scène, Guy Alloucherie est remarquable dans son personnage. Il nous raconte ce texte comme s’il le disait pour la première fois. Un texte touchant, sincère, drôle qui laisse entrevoir tout l’amour qu’il porte à cette région, son berceau, aujourd’hui patrimoine mondial de l’humanité. On sort heureux de ce spectacle qui a quelque chose d’humaniste. Et pour notre plus grand plaisir à tous, Guy n’est pas descendu dans la mine mais il a percé nos cœurs.

Présence Pasteur, 13h, 04 32 74 18 54, Cie HVDZ

Bouche à oreille festival avignon off in progress…

Soyez le premier à laisser un commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE